Blog

Rencontre avec Ana Garcia, fondatrice de Benditaluz

par dans Origine de nos marques 7 avril 2020

S’il y a une odeur caractéristique de Séville, c’est bien celle de la fleur d’oranger. Benditaluz est une marque sévillane originale, de cosmétiques naturels, à l’orange amère et la fleur d’oranger.

Mais au-delà d’une marque, c’est l’histoire d’une entrepreneuse, avec une ambition bien particulière. Qui se cache derrière cette belle ligne de cosmétiques à l’orange ? Tête à tête avec Ana Garcia, la fondatrice de Benditaluz.

Portrait d’Ana Garcia

Ana Garcia est née à Séville et a étudié les sciences sociales, avant d’obtenir une maitrise en entrepreneuriat et développement local.

C’est une entrepreneuse dans l’âme. En effet, elle est très engagée dans la promotion de la culture entrepreneuriale auprès des jeunes. En plus de son rôle de chef d’entreprise, elle anime des ateliers pour leur permettre de développer leurs compétences entrepreneuriales.

Ana Garcia est une femme déterminée, aux multiples préoccupations et qui a toujours été sensible à la valorisation des ressources de sa belle région natale : l’Andalousie.

Aux origines de Benditaluz

Une brillante idée entrepreneuriale

Il y a des siècles, les Musulmans voulaient faire de Séville l’une des capitales mondiales du parfum. Depuis, les rues de la ville sont emplies de bigaradiers et d’une douce odeur de fleur d’oranger. Le bigaradier est devenu un charme très spécial et caractéristique de Séville.

En 2011, lors d’une promenade à Séville, Ana Garcia observe le grand nombre d’oranges amères qui jonchent les rues de la ville. Elle s’interroge alors sur le sort réservé à ces oranges et s’aperçoit que beaucoup d’entre elles sont jetées par les services municipaux de la ville.

Ana Garcia a alors la brillante idée de récupérer cette ressource naturelle et de la transformer en un produit de beauté de grande qualité. Benditaluz est né : une marque de cosmétiques à l’orange amère de Séville.

Un parcours semé d’embûches

A 27 ans et avec 1000€ en poche, Ana Garcia se lance à la recherche d’un laboratoire pour fabriquer ses cosmétiques naturels. C’est le début d’un parcours long et sinueux. Au début, une trentaine de laboratoires lui ferment leurs portes.

Mais, en redoublant d’efforts et en restant convaincue de la grandeur de son projet, Ana Garcia trouve finalement un laboratoire prêt à travailler avec elle.  Elle fait alors fabriquer une première petite série de 200 unités.

Pour vendre ses premiers produits, Ana Garcia se rend au marché de la Plaza de Alianza, à Séville.  Ses cosmétiques convainquent quelques acheteurs mais ne remportent pas immédiatement le succès attendu. C’est grâce à la détermination sans faille de l’entrepreneuse, que Benditaluz grandit au travers de toute l’Espagne puis s’étend progressivement à l’international. 

Développement local puis international

A Séville, sa ville natale, Benditaluz s’est installée progressivement dans les herboristeries. Aujourd’ hui, les produits sont aussi commercialisés dans des concept stores, des espaces gastronomiques et des magasins de produits locaux.

Actuellement, la marque est présente en France, avec deux points de vente, parmi lesquels figure fièrement Cosmelina. Elle se développe aussi en Angleterre, au Canada, en Suède, aux Etats-Unis et en Corée du Sud.

L’ambition et la détermination d’Ana Garcia a fait de l’histoire de Benditaluz une vraie success story. Son histoire vous inspire ?

Vous aimez cet article ? Partagez votre avis en laissant un commentaire. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Instagram pour ne rien louper de l’actualité de Cosmelina.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Panier